dimanche 6 avril 2014

Exposition d’arts contemporains à Grand Popo : « Les devinettes » : Une exposition à trois visages


Œuvre: La Terre

Jeune plasticien de la nouvelle génération émergente, Victor Amoussou mouvemente depuis samedi dernier,  le monde culturel béninois, notamment dans le répertoire des arts plastiques. Et ceci, à travers une exposition dénommée « Devinettes » à la  galerie « Arts Imaginaires » sis à  Grand-Popo, dont le vernissage a eu lieu le même jour en présence de plusieurs invités.


« La terre, l’horizon et enfin devinettes » sont les trois thématiques saignantes, dimensionnant cette exposition individuelle. L’expression des masques (Matière : Casserole et marmites) est la base uniforme des trois installations réalisées par le jeune plasticien Victor Amoussou. Unissant des matériels de récupérations tels que : Casseroles et marmites (en grande partie), ficelles, bois,  cornes de bœufs,  bois, fil de fer, pointes, des tissus en teintures, queue de cheval et épines, Victor Amoussou emporte dans un univers de perpétuels questionnements où les masques s’expriment selon des contextes. Dans ses œuvres, l’artiste emprunte les vicissitudes de la vie tout en donnant une force superficielle à la spiritualité mais aussi enfonce dans le labyrinthe des contes, devinettes et proverbes de l’Afrique. Victor Amoussou arrive à se  particulariser dans le monde des arts plastiques via la symbiose de rendre universel son travail dont la source d’inspiration provient de sa culture. 

Œuvre: Horizon

 

Au terme du vernissage de cette exposition dénommée « Les devinettes » a détaillé que cette exposition intervient pour attirer l’attention de tout le monde sur l’importance des devinettes.  Parce que, précise-t-il, les devinettes sont en voie de disparition dans le vécu quotidien des africains. L’idée selon lui, est de mettre en jeu les devinettes et ses dérivées dans le contemporain afin de partager ce langage universel. Il faut noter que l’artiste, à travers cette exposition se veut réintégrer les devinettes et ses dérivées dans l’art contemporain. En effet, l’installation « Terre » montre des visages humains (masques réalisés à base des Casseroles et marmites) dont chacun d’entre eux  porte un message particulier. Les uns accrochés aux murs et les autres sur le sable, les masques, malgré le parcours différent des casseroles vivent dans l’unité. A en croire Victor Amoussou, l’unité est le socle de développement de toute nation qui se veut prospère. 

 

Parlant de l’horizon, l’artiste installe des génies ou esprits vivant en communion  à la quête de la connaissance. Ces personnages (Les grands esprits : Mandela, Sankara, Kruma etc) rivent les yeux sur un avenir meilleur pour l’actuelle génération  dont la vie est influencée par le désespoir. C’est aussi une question d’humilité que cet artiste pointe du doigt tout en exhortant les uns et les autres à s’ouvrir quelque soit le degré de personnage qu’on porte.  Cette exposition est ouverte aux publics de la ville de Grand-Popo et d’ailleurs jusqu’au 08 Mars prochain. Elle est réalisée grâce à la participation active de Leea Pienimaki-Amoussou.

 

Par Rodéric Dèdègnonhou,  Journaliste à l’ABP

Résidence de création au complexe culturel ‘’Le Centre-Bénin’’ : Olga Luna et Vincent Bredif, un duo pétulant

                                (Les œuvres dévoilées au public vendredi) Au lendemain de la cérémonie du vernissage de l’exposition  de...