mercredi 2 mai 2012

Promouvoir le patrimoine culturel du Bénin : M. Armand Ologoudou s’engage via un système d’information multimédia

En prélude au lancement officiel du projet  dénommé « Réalisation d’un système d’information multimédia pour l’inventaire du patrimoine culturel, naturel, matériel et immatériel du Bénin », jeudi prochain à l’institut français de Cotonou, le directeur dudit projet, M. Armand Ologoudou a pris langue avec les hommes des médias hier mardi au siège de sa société « 02 multi- services », sis quartier Akpapka « Habitat » de Cotonou, afin de présenter les grands axes du projet.

« Doter la communauté culturelle du Bénin d’un outil moderne aux fins d’inventaire du patrimoine  culturel du Bénin ». Telle est la principale visée, qui a motivé M. Armand Ologoudou, directeur de la société « 02 multi- services » à initier ce projet. Sélectionné et soutenu financièrement par le programme société civile et culture (Pscc) du Bénin, ce projet ambitionne créer un fichier national d’inventaire du patrimoine  culturel immatériel du Bénin dans le but de sauvegarder et de conserver le patrimoine culturel du Bénin , en s’appuyant sur les acteurs du comité scientifique culturel à savoir : historiens et sociologues sans occulter des acteurs de l’école du patrimoine africain (Epa). A en croire M. Armand Ologoudou, la création d’un système d’information et l’identification des groupes ethniques les plus représentatifs du Bénin constituent les deux principales étapes majeures du projet.
La première étape permettra de documenter, d’indexer et de préserver le patrimoine immatériel de six (06) départements  du Bénin, tandis que la deuxième identifiera les formes d’expression du patrimoine culturel immatériel qui sont propres aux traditions du Bénin. En soulignant que le projet n’a pas pour objet de se substituer  aux actions entreprises dans le domaine des inventaires  du patrimoine culturel, M. Armand Ologoudou a fait noter qu’il s’agira plutôt de les fédérer au sein d’une formidable base de données multimédia capable notamment de constituer des dossiers thématiques, de créer des itinéraires culturels, d’héberger  des programmes e-learning. A noter que la « réalisation du système d’information multimédia pour l’inventaire du patrimoine culturel, naturel, matériel et immatériel du Bénin » a démarré depuis deux mois et prendre fin le 01er février 2013. 

Résidence de création au complexe culturel ‘’Le Centre-Bénin’’ : Olga Luna et Vincent Bredif, un duo pétulant

                                (Les œuvres dévoilées au public vendredi) Au lendemain de la cérémonie du vernissage de l’exposition  de...